Plan d'accès
Contact
Accueil > Culture > Milieu carcéral

Milieu carcéral


Mission CULTURE JUSTICE

 

  Maison centrale de Saint-Maur

 

Transformer

       Le travail de culture c'est l'expérience d'un vivre ensemble qui permet de conjuguer la violence. 

 

Porter au-dehors la connaissance d'une vie artistique et culturelle du dedans.

    Émettre


     Des enjeux essentiels

La valorisation de soi, assurée par l'accompagnement d'un artiste professionnel et l'exigence des formes de production, de présentation, est un vecteur de transformation de la personne détenue.

Transformation qui est le sens même de la peine.

Ces articles s'inscrivent dans la missions d'insertion que requiert tout projet culturel élaboré par le SPIP en partenariat avec la FOL (Ligue de l'enseignement) et répondent aux dispositions du protocole interministériel Culture-Justice dont l'objet est la mise en forme des liens entre les lieux de détention et la société, entre dedans et dehors.

 

En 2007, le Service Pénitentiaire d’Insertion et de Probation (SPIP) et la Fédération des Organisations Laïques de l’Indre établirent une convention de partenariat culturel sur le modèle du protocole signé en 1986 par le ministère de la Justice et le ministère de la Culture. 

Dans ce sens, un poste de coordonnateur culturel fut créé à la Maison centrale de Saint-Maur et au Centre pénitentiaire de Châteauroux pour favoriser le « lien dedans-dehors » 

Depuis, plusieurs coordonnateurs-trices se succèdent pour y maintenir une relation quotidienne avec l’ensemble des personnes détenues et l’ensemble du personnel de l’Administration pénitentiaire. Relation fondée sur le sentiment de confiance établi entre chacun des acteurs et la conviction que l’éducation artistique est un droit inaliénable, pour quiconque, où qu’il soit. 

Sur cette base, nous avons entrepris de développer nos actions culturelles à partir de rencontres entre des « intervenants » extérieurs à la prison et des personnes incarcérées désireuses de vivre ces échanges. Rencontres qui permettent d‘aborder les mêmes enjeux culturels et artistiques qu’à l’extérieur : vivre ensemble et estime de soi, reconnaissance de l’autre et échange de points de vues. Ainsi, par son action culturelle multiforme (BD, écriture, radio, musique, vidéo, peinture), la FOL 36 participe à l’action du SPIP de préparation à la réinsertion des personnes détenues. 

2012 publications de la revue BD Le Casse Muraille, avec l’auteur Laurent ASTIER. 

2013 édition du disque Casse Muraille, orchestré par l’artiste CHAEK + clip vidéo et supports visuels (jaquette, livret, etc) ; campagne de financements participatifs sur MyMajorCompany . 

2014, exposition Dehors Dedans, Hervé DI ROSA présente 11 artistes de la Centrale de Saint-Maur au musée de l’Hospice Saint-Roch d’Issoudun, l’aventure extraordinaire menée par 2 groupes de peintres en détention et Hervé DI ROSA peintre contemporain de renommée internationale. 

2015, problématique du tatouage en détention, objectif création à terme d’une salle de tatouage à la Maison centrale de Saint-Maur.

 

Contact:

Service Pénitentiare d'Insertion et de probation de l'indre, 10 rue Bourdillon, 36000 Châteauroux

Féderation des Organisations laïques de l'Indre, 23 bd de La Valla BP 77, 36000 Châteauroux

Chargé de projet

Jean-Marc LE BRUMAN

Tél : 06 33 78 05 16 / 02 54 08 29 45

(SPIP MC St-Maur)

Mail : lebruman.ccmc@gmx.fr